En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Albert Lavignac

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pédagogue et musicologue français (Paris 1846 – id. 1916).

Il fut élève de Marmontel, Bazin et Ambroise Thomas au Conservatoire de Paris, avant d'y être professeur de solfège (1871), puis d'harmonie (1891). Il eut notamment pour élèves Pierné et Debussy. Ses premiers ouvrages sont didactiques : Cours complet théorique et pratique de dictée musicale, Solfèges manuscrits, Cinquante Leçons d'harmonie, l'École de la pédale. Il est, également, l'auteur de la Musique et les musiciens (1895), le Voyage artistique à Bayreuth (1897), les Gaietés du Conservatoire (1899), l'Éducation musicale (1902), Notions scolaires de musique (1905-1906). Il fut le fondateur de l'Encyclopédie de la musique et dictionnaire du Conservatoire (histoire de la musique, technique, pédagogie et esthétique, dictionnaire de musique), dont les premiers volumes parurent à partir de 1912.