En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Josef Lanner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et violoniste autrichien (Vienne 1801 – Oberdöbling, Vienne, 1843).

À douze ans, il entra dans l'orchestre de danse de Michael Pamer, qu'il quitta en 1819 pour former son propre ensemble. Tout d'abord simple trio composé de deux violons et d'une guitare auxquels vint s'ajouter un alto joué par J. Strauss père, le groupe s'étoffa bientôt jusqu'à former un orchestre d'une vingtaine de musiciens. En 1829, Lanner fut nommé directeur de la musique de bal de la cour impériale. Comme compositeur, il donna une ampleur particulière à la valse viennoise, qui devint, avec lui, une suite de quatre ou cinq valses, d'une élégance raffinée, avec introduction et coda. Ce fut lui qui, avec Johann Strauss père, en jeta les véritables fondations. Mais, contrairement à celui-ci, il appela ses premières valses « ländler ».