En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolas Lanier ou Nicolas Lanières

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur, chanteur, luthiste anglais d'origine française (Londres 1588 – id. 1666).

Également peintre et doué d'un talent non négligeable, il fut nommé Master of King's Music à la cour de Charles Ier. Il composa la musique de plusieurs masques représentés pour l'embellissement de diverses festivités (tel The Masque of Augurs de Ben Jonson, 1622). Le roi l'envoya en Italie pour se perfectionner et pour acheter des tableaux. Pendant la guerre civile, il perdit toutes ses possessions, et la majeure partie de ses manuscrits fut détruite. Après la Restauration en 1660, il retrouva sa place à la cour de Charles II, ainsi que son aisance matérielle. En 1669, J. Playford publia un recueil de Select Ayres and Dialogues to Sing to the Theorbo-Lute or Basse-Viol, qui contient quelques pièces de Nicolas Lanier. Musicien italianisant, il a aussi introduit le style du récitatif en Angleterre. On peut néanmoins remarquer dans quelques airs (Love's Constancy) une influence française dans le domaine des ornements vocaux.