En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lionel, comte de La Laurencie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français (Nantes 1861 – Paris 1933).

Sorti premier de l'École nationale des eaux et forêts en 1883, il entra dans l'Administration. Mais, en 1898, il décida de se consacrer entièrement à la musique. Excellent violoniste, familier du répertoire du quatuor classique, il avait étudié la théorie avec Alphonse Weingartner, avant de suivre les cours de Bourgault-Ducoudray au Conservatoire de Paris.Spécialisé dans l'histoire de la musique instrumentale du xvie au xviiie siècle, ainsi que dans celle de la musique française, il donna, à l'École des hautes études sociales notamment, des cours qui sont restés célèbres. Parallèlement, il assura ­ de 1919 à 1931 ­ la continuation de l'Encyclopédie de la musique et dictionnaire du Conservatoire entreprise par Lavignac et il publia son ouvrage essentiel : l'École française de violon de Lully à Viotti (3 vol., Paris, 1922-1924 ; rééd. 1971). Membre de la section parisienne de la Société internationale de musicologie de 1905 à 1914, il participa, en 1917, à la fondation de la Société française de musicologie, dont il fut le premier président.