En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edino Krieger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et critique musical brésilien (Brusque, Santa Catarina, 1928).

Initié à la musique par son père, il donna des récitals de violon dès l'âge de quatorze ans. Il fit ses études musicales à Rio de Janeiro, aux États-Unis (Berkshire Music Center) avec Aaron Copland et Peter Mennin, et à Londres, puis devint réalisateur d'émissions radiophoniques dans un but de diffusion musicale, organisateur de festivals et de concours pour l'État de Guanabara. Il est président de la Société brésilienne de musique contemporaine. Marqué d'abord par l'impressionnisme, le compositeur s'est ensuite tourné vers la technique sérielle, sans oublier les autres ressources contemporaines ni le folklore brésilien.

La musique dramatique d'Edino Krieger comprend principalement : Antigone (1953), Natividade do Rio (1965) ; la musique orchestrale des Contrastes (1949), une Ouverture (1955), Ludus symphonicus (1966) ; la musique pour formation de chambre, un Chôro pour flûte et cordes (1952), une Suite pour cordes (1954), des Variations élémentaires (1964). Le musicien a également composé des quatuors à cordes, des trios, des duos instrumentaux, des mélodies, des chœurs et des pièces pour piano.