En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lili Kraus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste américaine d'origine hongroise (Budapest 1905 – Asheville, Caroline du Nord, 1986).

Après avoir étudié à l'Académie royale de musique de sa ville natale, sous la direction de Bartók et de Kodály, et suivi les leçons d'Arthur Schnabel, elle obtient, en 1926, le diplôme supérieur du conservatoire de Vienne, où elle enseigne à son tour, deux ans plus tard. Elle entreprend une brillante carrière, principalement consacrée à l'œuvre de Mozart et de Schubert. Après l'interruption de la guerre ­ elle est internée dans un camp de concentration japonais ­, elle grave les premières intégrales des sonates pour piano et de celles pour piano et violon (avec W. Boskowski). En 1966, elle donne à New York l'intégrale des concertos pour piano de Mozart, et crée la Fantaisie Graz de Schubert, nouvellement découverte. On lui doit également l'édition des cadences originales de Mozart pour ses concertos. Avec le temps, son jeu, qui recèle à la perfection le charme mozartien, s'est dépouillé des afféteries pour privilégier le classicisme d'une conception qui n'a rien perdu de son enthousiasme.