En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Amos Komensky

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pédagogue, théologien et musicien tchèque (Uhersky Brod 1592 – Naarden, Pays-Bas, 1670).

Connu également sous le nom de Comenius, évêque dans la communauté des Frères moraves (1632), il quitta la Moravie par suite des persécutions catholiques (1628) et vécut en Pologne jusqu'en 1642. Il voyagea ensuite en Suède, en Angleterre, en Hongrie, et s'établit en Hollande vers 1656. Comme éducateur, il publia son ouvrage le plus célèbre, Janua linguarum reserata, en 1633. Il devait être traduit en une quinzaine de langues. Comme musicien, il fit notamment éditer à Amsterdam, en 1659, un immense recueil d'hymnes protestants tchèques ou traduits en tchèque (Kancional… kniha… pisni duchovnich), en tout 150 psaumes et 430 hymnes. Suivit un second recueil, les Kirchen-, Haus– und Hertzens-Musica (Amsterdam, 1661 ; rééd. Prague, 1952).