En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Irma Kolassi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Mezzo grecque (Athènes 1918).

Elle étudie le chant et le piano au Conservatoire d'Athènes, puis à l'Académie Sainte-Cécile de Rome. Longtemps hésitante sur le choix du piano ou du chant, elle commence sa carrière comme chef de chant à l'Opéra d'Athènes et professeur de piano au Conservatoire de la ville pendant la Seconde Guerre mondiale, puis elle abandonne Athènes en 1949 et le piano pour venir s'installer à Paris. C'est alors le début d'une carrière éclatante dans le répertoire vocal du xxe siècle, particulièrement celui de la mélodie française. Elle se produit dans Erwartung de Schönberg sous la direction de H. Rosbaud, ou encore dans l'Œdipus rex de Stravinski, et participe à la création de l'Ange de feu de Prokofiev, puis à la création française de Wozzeck. Elle est une grande interprète des mélodies de Duparc, Fauré et Ravel, et s'est produite en récital, accompagnée par Nadia Boulanger et Francis Poulenc, entre autres. En 1970, elle décide d'interrompre sa carrière et se consacre à l'enseignement. Sa version discographique du Poème de l'amour et de la mer d'Ernest Chausson reste inégalée.