En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Julius Katchen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste américain (Long Branch 1926 – Paris 1969).

Issu d'une famille de musiciens russes, il commence ses études musicales auprès de ses grands-parents. Il étudie ensuite à New York avec David Saperton et fait ses débuts à l'âge de onze ans à Philadelphie. Sa carrière d'enfant prodige est interrompue pour lui permettre de faire ses études au collège d'Averford, où il se spécialise en philosophie. Doté d'une bourse du gouvernement français, il s'installe en 1946 à Paris : ses débuts en Europe sont marqués par sept concerts en onze jours avec l'Orchestre national et la Société des concerts du Conservatoire. Au long des vingt années de sa courte carrière, il se produit dans le monde entier, comme soliste et en formation de musique de chambre (à Prades en particulier, où il joue avec Pablo Casals et David Oïstrakh). En 1967, il reçoit le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros pour son enregistrement de l'intégrale pour piano de Brahms, qu'il est le premier à réaliser.