En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frédéric Kalkbrenner ou Friedrich Wilhelm Kalkbrenner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste, pédagogue et compositeur français d'origine allemande (entre Kassel et Berlin 1785 Enghien-les-Bains 1849).

Élève de L. Adam et de S. Catel au Conservatoire de Paris (1799-1801), puis de Haydn à Vienne (1803-1804), où il rencontra Clementi, il retourna ensuite à Paris, puis vécut en Angleterre de 1814 à 1823. C'est là qu'en 1823 commença sa véritable carrière de pianiste. À son retour à Paris, il entra dans la fabrique de pianos de Pleyel et poursuivit une brillante carrière d'interprète jusqu'en 1835, donnant notamment des conseils à Chopin. Comme pédagogue, il eut une influence durable. On lui doit notamment 4 concertos et 13 sonates pour son instrument.