En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Křtitel Kalivoda

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste et compositeur tchèque (Prague 1801 – Karlsruhe 1866).

Il apprit le violon avec Bedrich Vilem Pixis, puis fit partie de l'orchestre du Théâtre de Prague dirigé par C. M. von Weber. En 1821, il partit en tournée de concerts en Allemagne, Suisse, Hollande. À son retour, il fut nommé maître de chapelle du prince Charles Egon II de Fürstenberg à Donaueschingen. Il fit jouer les opéras de Mozart, Cherubini, Rossini et invita des solistes tels que Liszt, Clara Wieck, Schumann, Thallberg. Il a laissé près de 300 œuvres, caractérisées par leur fraîcheur mélodique et leur rythme naturel ; on doit éliminer ses opéras qui correspondent à la mode d'époque, choisir parmi ses 6 Symphonies et ses œuvres orchestrales et instrumentales, dont la Fantasie über böhmische Lieder op. 193, et considérer comme essentiels ses 3 Duos pour violon op. 181, parus chez Senart à Paris et toujours réédités depuis.

Son fils Wilhelm, pianiste, chef d'orchestre et compositeur allemand (Donaueschingen 1827 – Karlsruhe 1893), fit carrière à la tête de l'orchestre de Karlsruhe (1853-1875). Il a laissé des lieder et des pièces pour piano.