En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jumièges

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Abbaye bénédictine de Normandie, entre Rouen et Honfleur, aujourd'hui en ruine.

Elle fut célèbre au ixe siècle pour avoir été le berceau de l'invention des tropes, qui devaient proliférer à travers le Moyen Âge et donner naissance, par dérivation, aux plus importantes innovations tant de la littérature que de l'histoire musicale, y compris les trouveurs et le théâtre à travers le drame liturgique. Recueilli à Saint-Gall, en Suisse, après la fuite des moines devant l'invasion normande vers 850, et développé dans ce monastère par Notker dit le Bègue, le trope de Jumièges, qui était essentiellement un « trope d'adaptation » (adaptation de paroles nouvelles sur l'ancienne vocalise), s'y transforma en « trope de développement » et devint la séquence, dont plusieurs témoins, tous de « nouveau style », c'est-à-dire du xie siècle au plus tôt, comme Victimae paschali laudes, Veni sancte Spiritus ou Dies irae, sont encore en usage.