En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georges Hugon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Paris 1904 – Blauvac, Vaucluse, 1980).

Il fut au Conservatoire de Paris l'élève de Jean Gallon, de Georges Caussade et de Paul Dukas. C'est à ce dernier qu'il doit un métier très sûr, qu'il a mis au service d'un tempérament rêveur et sensible. Il obtint ses premiers prix de piano et d'harmonie en 1921, de composition en 1930, année où il reçut le prix de la Fondation Blumenthal pour la pensée et l'art français. En 1934, il fut nommé directeur du conservatoire de Boulogne-sur-Mer, poste qu'il occupa jusqu'à l'occupation allemande (1941). Après la guerre, en 1948, on lui confia une chaire d'harmonie au Conservatoire de Paris. Le conseil général de la Seine lui décerna son grand prix musical en 1967. Hugon est l'auteur de deux symphonies (1941 et 1949), d'un quatuor à cordes (1931) et d'œuvres instrumentales et vocales. D'une troisième symphonie, consacrée à Prométhée, n'ont été achevés que les deux premiers mouvements.