En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georges Hue

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Versailles 1858 – Paris 1948).

Fils d'un architecte, il fit de brillantes études classiques avant de manifester des dispositions pour la musique. Au Conservatoire de Paris, il fut l'élève de Reber et de Paladilhe, et obtint le premier grand prix de Rome en 1879. Il n'aborda aucune carrière d'instrumentaliste ni de professeur, se consacrant entièrement à la composition. Il obtint en 1881 le prix Crescent avec son opéra-comique les Pantins et en 1886 le prix de la Ville de Paris avec sa légende symphonique Rubezahl. Musicien éclectique, il révéla un grand sens du pittoresque dans le ballet Siang-Sin (1924) et beaucoup de fantaisie dans l'opéra-comique Riquet à la houppe (1928). L'influence de Wagner, qu'il admirait, se ressent dans son œuvre, surtout au niveau de la richesse sonore de l'orchestration. Hue fut président de l'Académie des beaux-arts, citoyen d'honneur de la ville de Bayreuth et membre de l'Institut en 1922, en succession de Camille Saint-Saëns.