En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Hotter

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Basse-baryton allemand (Offenbach-sur-le-Main 1909 – ? 2003).

Il a fait ses études à Munich et, à partir de 1937, a mené l'essentiel de sa carrière dans cette ville et à Vienne, participant notamment à Munich aux créations de Jour de paix (1938, rôle du Commandant) et de Capriccio (1942, rôle d'Olivier) de Richard Strauss. Il s'imposa surtout comme un des plus grands chanteurs wagnériens de l'histoire, en particulier dans les rôles de Wotan (qu'il chanta à Bayreuth à partir de 1951), du Hollandais et de Gurnemanz. Sa voix, immense, aux couleurs sombres, pouvait aussi s'adapter au climat intimiste du lied, et le Voyage d'hiver de Schubert n'a sans doute jamais été restitué avec autant d'intensité que par lui.