En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mieczyslaw Horszowski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste polonais naturalisé américain (Lvov 1892 – Philadelphie 1993).

Après des études au Conservatoire de Lvov, puis à Vienne avec Theodor Leschetizky, il se produit comme enfant prodige dès 1901 en jouant le Premier Concerto de Beethoven à Varsovie. En 1903, il part en Amérique du Sud, fait ses débuts à New York en 1906 et s'installe à Paris en 1911. Il y rencontre Debussy, Ravel et Martinu, mais son activité y est fort discrète puisqu'il n'y donne aucun récital après 1927. Sa carrière rebondit en 1940 lorsqu'il se fixe à New York, où il devient le partenaire de Casals et de Joseph Szigeti. Il crée aussi des œuvres de Villa-Lobos et de Copland. En 1942, il est nommé professeur au Curtis Institute de Philadelphie, où il compte parmi ses élèves Muray Perahia et Peter Serkin. En 1947, il fonde le New York Piano Quartet, et devient un proche collaborateur de Rudolf Serkin au Festival de Marlboro. Dans les années 1970, il est redécouvert en Europe. Il revient en vétéran à Prades et à Paris, où il est accueilli comme une figure de légende. À plus de quatre-vingt-dix ans, presque aveugle, il joue ses programmes entièrement par cœur, y compris les œuvres de musique de chambre. Il donne son ultime récital à Philadelphie en avril 1991.