En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Christian Frederik Emil Horneman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur danois (Copenhague 1840 – id. 1906).

Il fut une des plus fortes personnalités du mouvement romantique de son pays. Ses études poursuivies à Leipzig lui permirent de faire la connaissance de E. Grieg, qu'il retrouva à Copenhague en 1865. Ce fut l'occasion pour eux de créer l'éphémère groupe Euterpe (avec Rikard Nordraak et Gottfred Matthison-Hansen), qui avait pour but de contrebalancer l'influence de la très conservatrice Musikforeningen de N. Gade. À l'ombre de ce dernier, Horneman n'arriva jamais à imposer son style et se consacra surtout à l'enseignement (C. Nielsen fut, dans les années 80, un élève admiratif de l'art de son maître). Ses œuvres les plus remarquables ­ l'ouverture féerique d'Aladdin, créée à Leipzig en 1864 et complétée par la suite en opéra (1888), l'ouvrage symphonique Ein Heldenleben (« Une vie de héros »), la musique de scène de Kalanus (1880), et de nombreux lieder ­ immortalisent le nom d'un compositeur qui ne put, malheureusement, totalement extérioriser des dons évidents.