En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolo Francesco Haym

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et écrivain italien (Rome 1678 – Londres 1729).

On ignore le nom de ses maîtres. Les premières œuvres connues de lui, la cantate Il Reciproco Amore di Tirsi e Clori ainsi que l'oratorio David sponsae restitutus, sont datées de 1699, à Rome. Peu après (1701), il se rendit en Angleterre, où il entra au service du deuxième duc de Bedford ; il y resta jusqu'à la mort du duc en 1711. Haym joua un rôle important pour l'introduction de l'opéra italien en Angleterre et écrivit souvent des livrets. Il devint le collaborateur de Haendel et lui fournit jusqu'en 1728 les livrets de plusieurs opéras (Teseo, 1713 ; Giulio Cesare 1724). Pour G. B. Bononcini, il écrivit, avec Salvi, le livret de Astianatte (1727). On lui doit une édition du Tasse et de Maffei, ainsi que les seuls portraits connus de Tallis et de Byrd. Il a laissé des sonates pour flûte (ou hautbois), des Sonate a tre (Amsterdam, 1703, 1704) et un Dixit Dominus.