En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tibor Harsányi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste et compositeur français d'origine hongroise (Magyarkanisza 1898 – Paris 1954).

Élève de Bartók et de Kodály, il émigra à Paris en 1924, où il fit partie du groupe de musiciens originaires d'Europe centrale, connu sous le nom d'École de Paris (les autres membres étant Marcel Mihalovici, Bohuslav Martinů, Alexandre Tcherepnine, Alexandre Tansman). Dans un style poursuivant la synthèse d'éléments folkloriques hongrois et de tendances néoclassiques, Tibor Harsanyi a laissé des ballets, comme le Dernier Songe (1920), Pantins (1938) et Chota Roustaveli (1945), les opéras les Invités (1937) et Illusion (1948), des œuvres symphoniques et de chambre, ainsi que de nombreuses musiques de scène et de film.