En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Guiraut de Borneil ou Guiraut de Bornelh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Troubadour (Excideuil, Dordogne, v. 1138 – ? v. 1215).

Il est d'origine modeste, mais ses contemporains l'ont appelé le « maître des troubadours ». Il part pour la troisième croisade avec Philippe Auguste, Frédéric Barberousse et Richard Cœur de Lion et séjourne en Autriche. Sur un total de cent vingt-cinq pièces, quatre-vingts sont certainement de lui (chansons, pastourelles, romances, aubes). Quatre seulement sont notées, dont la plus célèbre est la chanson d'aube (ou « alba ») Reis glorios. Dante appréciait beaucoup la souplesse de son lyrisme.