En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Théodore Gouvy

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Goffontaine, près de Sarrebruck, 1819 – Leipzig 1898).

Il s'installa en 1836 à Paris pour y étudier le droit, mais son aisance matérielle lui permit de se tourner vers la musique. Il voyagea ensuite en Allemagne et en Italie, puis revint à Paris, où, tout autant qu'en Allemagne, il fit exécuter ses œuvres ­ fortement influencées par Mendelssohn ­ avec un succès certain. Il fut, en 1871, un des fondateurs de la Société nationale de musique, et, vers 1880, se retira à Leipzig. Tenant de la musique « pure », il a composé dans un style assez impersonnel 6 symphonies, de la musique de chambre, des cantates comme Iphigénie en Tauride, Œdipe à Colone, la scène de concert le Dernier Hymne d'Ossian.