En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carlos Antonio Gomes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur brésilien (Campinas 1836 – Belém 1896).

Après quelques succès dans son pays, il connut la gloire à Milan avec son opéra Il Guarany (1870), que suivirent notamment Salvator Rosa (1874), Maria Tudor (1879), et, après son retour au Brésil, Lo Schiavo (1889), connu parfois sous son titre portugais O Escravo. Si l'élément national est intervenu dans l'inspiration littéraire ou musicale de ce compositeur, son rôle sur le plan européen a été déterminant dans l'évolution de l'opéra italien à la recherche d'une nouvelle expression entre la grande maturité de Verdi et l'éclosion du vérisme. Contemporain de Ponchielli, de Boito et de Catalani, animé d'une veine mélodique simple et immédiatement accessible, il fit preuve d'un approfondissement sérieux dans sa recherche d'une écriture plus raffinée, et Lo Schiavo annonce quelques aspects instrumentaux de l'œuvre de Puccini.