En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tito Gobbi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton italien (Bassano del Grappa 1913 – Rome 1984).

Il fit des études de droit avant de se consacrer au chant, et débuta à Rome, en 1937, dans le rôle de Germont (La Traviata). Le succès de sa carrière est dû à ses dons d'acteur et à son intelligence musicale, plus encore qu'à ses capacités vocales. Son timbre sombre et corsé est sans doute plus remarquable par les effets qu'il sait en tirer que par sa beauté intrinsèque. Son répertoire, très vaste, comprend une centaine d'opéras. Tragédien impressionnant, Gobbi s'est surtout illustré dans les grands rôles de Verdi : Rigoletto, Macbeth, Boccanegra, Iago, mais aussi dans le Wozzeck de Berg. Il a chanté dans le monde entier, a enregistré de nombreux disques, et tourné dans vingt-six films.