En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Ginez Perez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur espagnol (Orihuela 1548 – ? v. 1612).

Maître de chapelle à Orihuela, puis à Valence, Ginez Perez est le fondateur de l'école valencienne de musique religieuse dans la pratique traditionnelle des polyphonies à 2, 3 et 4 voix. On connaît de lui des motets, un magnificat, les Psaumes 113, 114, 119, 120, 129 et 137, des versets pour l'avent, des vêpres à 4 voix et autres pièces vocales à 3, 4, 5 et 6 voix, conservés pour la plupart en manuscrit, et que Pedrell a redécouverts. Il est l'un des plus grands musiciens de son temps par la puissance de l'inspiration, l'intensité du sentiment religieux et la qualité du style.