En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

César Geoffray

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef de chorale, pédagogue et compositeur français (Lyon 1901 – Soucieu-en-Jarrest, Rhône, 1972).

Il fut, à Lyon, élève de Florent Schmitt. Frappé par l'indigence de l'enseignement de la musique dans les écoles françaises, il entreprit de remédier de son mieux à cette carence en amenant la jeunesse à la musique vivante par la pratique du chant en commun. En 1938, il fut nommé professeur d'harmonie au conservatoire de Lyon et le resta jusqu'en 1944. Après la guerre, il se consacra à l'organisation de chorales au sein de différentes formations du scoutisme français et fonda en 1947 le mouvement choral international À cœur joie, dont il resta le président jusqu'à sa mort. De 1945 à 1966, il fut instructeur du chant choral à l'Éducation nationale. Outre quelques pièces pour piano et pour orgue et deux poèmes symphoniques (les Offrandes, 1925 ; Au bon soleil, 1926), son œuvre est essentiellement vocale, profane ou religieuse. Il a composé près de 500 chœurs à l'intention des ensembles À cœur joie.