En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolaï Gedda

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ténor russo-suédois (Stockholm 1925).

Né de parents russes établis en Suède, il débuta à l'Opéra de Stockholm en 1952 dans le Postillon de Longjumeau d'Adam. Son succès détermina une carrière internationale. Il fut engagé à l'Opéra de Paris en 1954, chanta au Covent Garden de Londres en 1955 et au Metropolitan Opera de New York en 1957. Il interprète avec une égale aisance les répertoires italien, allemand, français et russe, grâce à sa connaissance des langues et à sa maîtrise des styles. Son timbre plus velouté que percutant, sa technique fondée sur une utilisation de sa voix mixte, évoquent davantage les grands ténors de la première moitié du xixe siècle que la manière héroïque de ceux de l'époque actuelle. Gedda a su prouver l'efficacité de cette technique dans les ouvrages les plus différents, depuis Gluck et Mozart jusqu'à Debussy, en passant par Weber, Bellini, Berlioz, Gounod, Bizet et Moussorgski. Ses nombreux disques sont des modèles d'interprétations difficiles à surpasser.