En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Theobaldo di Gatti

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français, d'origine italienne (Florence v. 1650 – Paris 1727).

Virtuose de la viole de gambe et de la basse de violon, il se rendit à Paris vers 1675 et se fit engager dans l'orchestre de l'Académie royale de musique. Admirateur de Lully, il demeura au sein de l'orchestre de l'Opéra et à Paris le reste de sa vie. Il fut l'auteur d'Airs italiens publiés chez Ballard (1696) et de deux opéras : une pastorale, Coronis (1691), et une tragédie lyrique fort bien reçue, Scylla, publiée chez Foucault en 1701. Avec Paolo Lorenzani, Theobaldo di Gatti fut l'un des seuls musiciens « italiens » actifs à la cour de Louis XIV sous la domination de Lully.