En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francesco Gasparini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur italien (Camajore, Lucques, 1668 – Rome 1727).

Élève de Corelli et de Pasquini, il fut d'abord maître de chœur à l'Ospedale de la Pietà de Venise, puis, en 1725, maître de chapelle à Saint-Jean-de-Latran. Sa santé ne lui permit pas d'occuper pleinement ses fonctions, mais il put malgré tout consacrer du temps à l'enseignement et l'on compte B. Marcello et Quantz parmi ses élèves. Il fut aussi l'acteur d'une dispute célèbre avec Alessandro Scarlatti, dispute qui se déroula par un échange de cantates. Sa correspondance donne de nombreux renseignements sur lui-même et sur ses élèves, notamment Marcello. Son œuvre se compose d'opéras (environ une soixantaine) et de musique d'église, formes, toutes deux, aussi brillantes sous sa plume. Sa réputation dépassa les frontières de l'Italie et atteignit en particulier l'Angleterre, ses opéras étant parmi les premiers à être représentés dans ce pays. Il faut aussi citer un traité d'accompagnement, très respecté en Italie : L'Armonico pratico al Cimbalo (Venise, 1708).