En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Serge Garant

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur canadien (Québec 1929 – Sherbrooke, Québec, 1986).

Largement autodidacte, il s'est intéressé immédiatement à l'avant-garde de la première moitié du xxe siècle (Schönberg, Webern), sans commencer par les classiques, et a étudié avec Claude Champagne à Montréal, puis avec Olivier Messiaen à Paris (1951). Il découvrit dans cette ville la musique de Boulez. Adepte du sérialisme, il a fait appel dans ses œuvres à la logique mathématique tout en s'attachant de près aux questions de sonorité. L'année de sa fondation (1966), il devint directeur musical de la Société de musique contemporaine du Québec. On lui doit notamment : Ouranos (1963) et Ennéade (1964) pour orchestre ; Phase I pour mezzo-soprano et trois instruments (1967) ; Phase II pour mezzo-soprano et deux orchestres (1968) ; Offrande I pour petit orchestre (1969) ; Offrande II pour grand orchestre (1970) ; Circuits I (1971), II (1972) et III (1973) et Chant d'amours pour soprano, mezzo, baryton et ensemble instrumental (1975).