En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Ganne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et chef d'orchestre français (Bruxières-les-Mines, Allier, 1862 – Paris 1923).

Au Conservatoire de Paris, il étudia la composition et l'harmonie avec Théodore Dubois et l'orgue avec César Franck, obtenant un premier prix d'harmonie en 1881 et un premier prix d'orgue en 1882. La même année, il devint chef d'orchestre aux Folies-Bergère et, en 1892, au Nouveau-Théâtre de la rue Blanche, avant de prendre la direction du casino de Royan (1900) et celle de l'Opéra de Monte-Carlo (1905). Il fonda les concerts symphoniques Louis-Ganne, qui connurent longtemps une fidèle audience. Mais depuis 1895, il dirigeait chaque année les bals de l'Opéra, ce qui l'amena à se fixer à Paris en 1910, ayant, d'autre part, été nommé chef d'orchestre au théâtre Apollo. Il y fit représenter ses opérettes Cocorico (1913) et la Belle de Paris (1921). Compositeur plein de verve, il a écrit des marches militaires, dont la célèbre Marche de Lorraine, des ballets, des opéras-comiques, parmi lesquels les Saltimbanques (1899) et Hans le joueur de flûte (1906).