En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alceo Galliera

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef d'orchestre italien (Milan 1910 – Brescia 1996).

C'est son père, lui-même fils de compositeur et professeur au conservatoire de Milan, qui dirigea ses études. Dès l'âge de vingt-deux ans, Alceo Galliera enseignait à son tour l'orgue et la composition en ce même conservatoire. Il fit ses débuts de chef d'orchestre en 1941 à la tête de l'académie Santa Cecilia de Rome, mais la guerre interrompit son activité et il dut s'exiler pendant deux ans en Suisse. En 1945, le festival de Lucerne lui fournit l'occasion d'un nouveau départ, cette fois pour une grande carrière internationale. Il a été notamment directeur de l'Orchestre municipal de Strasbourg pour plusieurs saisons à partir de 1964. Son œuvre de compositeur comprend un ballet pour la Scala ­ Le Vergine savie e le Vergine folli (1942) ­, des pièces pour orchestre, de la musique de chambre et des mélodies.