En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ferenc Fricsay

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef d'orchestre hongrois (Budapest 1914 – Bâle 1963).

Après de brillantes études dans sa ville natale avec Kodály et Bartók, il fut nommé dès l'âge de vingt ans au pupitre de l'orchestre philharmonique et du théâtre de Szeged, fonctions qu'il cumula de 1939 à 1945 avec la direction de l'orchestre philharmonique et de l'orchestre de l'opéra de Budapest. Mais sa réputation internationale date de 1947, quand il remplaça Otto Klemperer au festival de Salzbourg pour la création de Dantons Tod (« la Mort de Danton ») de Gottfried von Einem. Appelé l'année suivante à diriger l'orchestre de la RIAS et celui de l'opéra de Berlin-Ouest, chef d'orchestre de l'opéra de Munich de 1956 à 1959, il inaugura en 1961 le nouvel opéra de Berlin. On lui doit un essai, Ueber Mozart und Bartók, publié à Francfort en 1962.