En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francon de Cologne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Théoricien et compositeur allemand du xiiie siècle.

Il écrivit, peut-être vers 1280, l'Ars cantus mensurabilis, où il expose les principes du nouveau système de notation mesurée, dite aujourd'hui franconienne, grâce auquel l'exécution simultanée et rigoureuse de plusieurs parties, aux rythmes différents, devenait possible. Une nouvelle méthode précise de notation se révélait en effet nécessaire, du fait que les anciens modes rythmiques s'appliquaient avec de moins en moins de rigueur. L'influence de Francon fut très grande jusqu'au xvie siècle, son traité souvent copié et commenté. Francon, qui était praeceptor de la Maison de l'ordre de Saint-Jean à Cologne, avait travaillé à Paris, ce qui fit croire à l'existence d'un Francon de Paris. Il fut un compositeur estimé, mais on ne connaît de lui qu'un motet à 3 voix (Homo miserabilis).