En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Evstignei Fomine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur russe (Saint-Pétersbourg 1761 – id. 1800).

Formé à l'Académie des beaux-arts de sa ville natale, il alla ensuite se perfectionner à Bologne auprès du padre Martini et de Mattei (1782-1786). En Russie, il ne semble pas avoir occupé de poste officiel avant 1797, date à laquelle il devint répétiteur, accompagnateur et arrangeur au Théâtre impérial de Saint-Pétersbourg. Nourri d'influences étrangères, il se consacra pour l'essentiel au domaine lyrique. Son premier opéra, Boyeslav, le héros de Novgorod, sur un livret de Catherine II, fut composé et créé en 1786. Les Américains, composé en 1788, ne fut représenté qu'en 1800. Citons encore deux ouvrages posthumes, Clorinde et Milon (1800) et la Pomme d'or (1803). D'autres lui ont été attribués à tort. Son œuvre la plus personnelle est sans doute le mélodrame Orphée et Eurydice (1792), où l'on décèle l'influence de Gluck.