En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Folquet de Marseille

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Troubadour provençal, d'origine italienne (près de Marseille v. 1160 – Toulouse 1231).

D'abord marchand à Marseille comme son père, il se consacra ensuite à l'art des troubadours et devint le protégé du comte Raimon de Toulouse et du roi Alphonse II d'Aragon. Plus tard, il entra dans les ordres et se fit nommer prieur à l'abbaye du Thoronet, près de Toulon. En 1205, il fut élu évêque de Toulouse. Très convaincu par la nécessité de parer ses vers de musique, Folquet a même écrit qu'une strophe sans musique est comme un moulin sans eau. De ses trente chansons conservées, treize sont pourvues de musique. La mélodie en est ensoleillée, facile. Son art fut très apprécié de Dante, qui va jusqu'à l'accueillir dans son Paradis.