En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eduardo Fabini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur uruguayen (Solis de Mataojo 1882 – Montevideo 1950).

Il fit ses études musicales à Montevideo, puis à Bruxelles, et eut une certaine célébrité comme violoniste. Cofondateur du conservatoire de Montevideo (1907) et créateur d'associations de musique de chambre, il fut longtemps la personnalité la plus importante de la musique de son pays. Passionné par le folklore, il a tenté la fusion d'éléments populaires uruguayens et d'un langage postimpressionniste. Il est l'auteur de pages symphoniques (Campo, 1911 ; La Isla de los Ceibos, 1925 ; Fantaisie pour violon et orchestre, 1929 ; Melga sinfónica, 1930), de ballets (Mburucayá ; Mañana de Reyes) et d'œuvres vocales (Visión de las carretas ; Luz mala ; La Patria vieja pour récitant, soprano, chœur de femmes et orchestre).