En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

baron Rodolphe d'Erlanger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français (Boulogne-sur-Seine 1872 – Sidi-bou-Saïd, Tunisie, 1932).

Il s'installa en Tunisie en 1910 afin d'étudier la musique arabe. Il traduisit en français les écrits des grands théoriciens arabes de la période allant du xe au xvie siècle, et recueillit de nombreuses mélodies populaires d'Afrique du Nord, notamment de Tunisie, qu'elles soient d'origine hispano-arabe, arabo-berbère, juive ou nègre. Son œuvre capitale est la Musique arabe (6 vol., Paris, 1930-1959) ; à partir du vol. 3, l'ouvrage fut publié par H. G. Farmer.