En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Ulrich Engelmann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur allemand (Darmstadt 1921).

Après avoir commencé dans sa ville natale des études musicales interrompues par la guerre, il a travaillé la composition avec Fortner à Heidelberg et suivi les cours d'été de Krenek et Leibowitz à Darmstadt. Parallèlement, à l'université de Francfort, il a été l'élève d'Adorno en philosophie et a poursuivi des études de musicologie conclues par une thèse sur Mikrokosmos de Bartók (Wurtzbourg, 1952). Il a été à partir de 1969 chargé de cours de composition à la Musikhochschule de Francfort. Conseiller artistique au Landestheater de Darmstadt de 1954 à 1961, il a toujours vécu très près des milieux du spectacle et, dans son œuvre abondante, les musiques de scène, de radio (opéras radiophoniques Doktor Fausts Höllenfahrt, « le Voyage de Faust en enfer », 1949-50 ; Der Fall van Damm, « le Cas van Damm », 1966-67 ; etc.), de film tiennent une place importante. Il a aussi composé de la musique d'orchestre (Stele für Büchner, canto sinfonico pour solistes, chœur et orchestre, 1986), des œuvres pour piano, diverses œuvres instrumentales, des cantates, des chœurs, des ballets. Adepte de la technique sérielle, il s'est progressivement tourné vers la musique électronique. Il est, d'autre part, l'auteur de nombreux articles de recherche et de réflexion.