En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eccles ou Eagles

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Famille de musiciens anglais.

Solomon ( ? v. 1617 – Spitalsfield, Londres, 1682). Pendant de nombreuses années, il mena une carrière extrêmement fructueuse, mais vers 1659-60 abandonna sa profession pour devenir quaker, et fanatique, brisant tous ses instruments et brûlant ses livres de musique. Il se fit finalement cordonnier. En 1667, il publia néanmoins un curieux pamphlet contre la musique pratiquée à l'église, A Music-Lector or The Art of Music, et, après un voyage en Amérique, se remit à composer.

Solomon, sans doute le neveu du précédent ( ? v. 1640-1650 – Guilford 1710).

Henry, frère du précédent ( ? v. 1640-1650 – Londres 1711). Il fut violoniste chez le roi Jacques II.

John, fils du précédent (Londres v. 1668 – Hampton Wick 1735). À partir de 1690, il devint compositeur attitré pour le théâtre, mais sans jamais atteindre la notoriété de son prédécesseur, Henry Purcell, et fut nommé en 1700 Master of the King's Music (« Maître de la musique du roi »), prenant sa retraite en 1715. Il publia trois grands livres d'airs en 1698-1700, 1704 et 1710, et en 1702 A Set of Lessons for the Harpsichord (« Recueil de leçons pour le clavecin »).

Henry, sans doute parent du premier Henry ( ? v. 1675-1685 – ? v. 1735-1745). Il travailla à Paris.

Thomas, frère du précédent ( ? v. 1672 – ? 1745).