En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Daniel Eberlin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur allemand (Nuremberg ? 1647 – Kassel ? v. 1715).

Il embrassa tout d'abord la carrière militaire et combattit dans les troupes pontificales contre les Turcs. Il occupa des fonctions de musicien et de secrétaire privé à Eisenach, à Hambourg et à Kassel, où il fut nommé maître de chapelle, vraisemblablement en 1678. Après la découverte d'un déficit dans le service d'administration des monnaies dont il avait la responsabilité à Eisenach, il s'enfuit de cette ville en 1692 et à partir de 1705 fut capitaine de la milice à Kassel. De son œuvre ont été conservés un recueil imprimé de sonates en trio et, en manuscrit, trois cantates. L'une de ses filles, Amalia Louise Juliana, épousa Georg Philipp Telemann, qui loua la maîtrise de son beau-père dans le jeu de violon et l'art du contrepoint.