En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Duphly

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste, claveciniste et compositeur français (Rouen 1715 – Paris 1789).

Il fit ses études à Rouen où il fut l'élève de François d'Agincourt à l'église Saint-Jean. Vers 1730, il fut nommé organiste de la cathédrale d'Évreux. Il revint à Rouen en 1734 pour tenir les orgues de l'église Saint-Éloi puis, en 1740, de Notre-Dame-la-Ronde. Mais il s'intéressa ensuite au clavecin et, abandonnant l'orgue et sa ville natale, il se fixa à Paris et se fit connaître de la société de la capitale, écrivant des pièces de clavecin qui ont pour titre les noms de quelques-uns de ses admirateurs.

Son œuvre se situe vers la fin de la période pendant laquelle le clavecin régna en maître suprême. Duphly a laissé 46 pièces pour cet instrument (4 livres : 1744, 1748, 1756, 1768), qui témoignent d'une certaine sobriété dans l'ornementation, d'un goût pour le style galant, ainsi que de recherches dans le domaine sonore, puisque le clavier, grâce aux ravalements d'un Pascal Taskin, s'étendait maintenant jusqu'au fa grave. Les pièces de clavecin sont disponibles dans une édition moderne de Françoise Petit (Paris, 1967).