En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Norbert Dufourcq

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français (Saint-Jean-de-Braye 1904 – Paris 1990).

Élève d'André Marchal et d'Amédée Gastoué, archiviste-paléographe (1928), docteur ès lettres (1935), professeur d'histoire de la musique au Conservatoire de Paris (1941-1975), organiste de l'église Saint-Merri depuis 1923, Norbert Dufourcq apparaît à la fois comme un spécialiste et comme un généraliste. Par ses travaux personnels et par ceux qu'il a suscités, le spécialiste ­ qui dirige les revues l'Orgue et Recherches sur la musique française classique, et a publié les œuvres de Nivers, Dornel, Titelouze, Clérambault, Daquin, Raison et Lebègue ­ a largement contribué à remettre en valeur l'immense patrimoine de la musique française des xviie et xviiie siècles. Le généraliste a dirigé d'importants ouvrages collectifs (Larousse de la musique, 1957). Il est, pour la collection Que sais-je ?, directeur des ouvrages d'histoire et de technique musicales et a lui-même écrit dans cette série plusieurs volumes : l'Orgue (1948), le Clavecin (1949). Ses livres sur l'orgue et sur Bach (Esquisse d'une histoire de l'orgue… et Documents inédits…, 1935 ; J.-S. Bach, le maître de l'orgue, 1948 ; le Livre de l'orgue français. 1589-1789, 1969-1982) et son Histoire de la musique française (1949) témoignent de son esprit de synthèse.