En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bruno Ducol

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Annonay 1949).

Il a fait ses études musicales à Lyon puis au Conservatoire de Paris (où il a obtenu le premier prix de composition en 1977) avec Claude Balliff, Olivier Messiaen, Pierre Schaeffer et Guy Reibel. Parti de techniques post– ou parasérielles, il a ensuite orienté ses recherches surtout vers la grande formation orchestrale et le théâtre lyrique. On lui doit notamment Metalayi I pour orchestre (1976-77) et Horizons vertigineux pour piano (1978). On lui doit encore Metachronie pour soprano et petit orchestre (1972), Blaue Hochzeit pour orgue et ensemble de cuivres (1974), une Sonate pour flûte et piano, Écoute le vent des rêves, action musicale et dramatique (1976), Points flous pour 8 instrumentistes (1978), Scène I pour guitare électrique et bande magnétique (1977), Scène II pour ensemble d'instruments électroniques et bande (1979), Praxitèle, opéra de chambre (1980-1986), Metalayi no 3, concerto pour piano et orchestre (1990), l'opéra les Cerceaux de feu (1991). Il a été boursier de la villa Médicis à Rome en 1981-1983.