En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre-Max Dubois

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Graulhet, Tarn, 1930 – Paris 1995).

D'abord inscrit au conservatoire de Tours, il est, au Conservatoire de Paris, l'élève de Darius Milhaud pour la composition. Grand Prix de Rome en 1955, Grand Prix musical de la Ville de Paris en 1964, il s'en tient à la tradition mélodique et tonale sans se laisser influencer par les courants de la recherche. On lui doit, notamment, de nombreuses pièces de musique instrumentale, des concertos, des chansons, un opéra (les Suisses, 1972), un opéra bouffe (Comment causer, 1970), une cantate et trois ballets.