En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jaroslav Doubrava

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur tchèque (Chrudim 1909 – Prague 1960).

Il apprit successivement le violon avec J. Beran, le piano, la composition avec O. Jeremiáš (1931-1937). De 1945 à 1955, il travailla au département musical de Radio-Prague, comme régisseur, puis comme dramaturge. Son style emprunte à Janáček un discours fait de courtes cellules thématiques, tandis que l'influence du dernier Prokofiev se fait sentir sur le plan harmonique. Le meilleur de son œuvre assez courte se trouve plus dans ses deux Sonates pour violon (1942, 1958, In memoriam B. Martinu) que dans son dernier opéra Balada o lasce (« Ballade de l'amour », 1959-60), proche du pathétique facile d'un Burian. Ses 4 Symphonies (4e inachevée) sont proches du pathos d'un Chostakovitch, sans en avoir l'évidence profonde.