En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marcel Couraud

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef d'orchestre et chef de chœur français (Limoges 1912 – Paris 1986).

Il fit ses études à l'École normale de musique et prit des cours d'orgue avec André Marchal. En 1944, il fonda l'ensemble vocal Marcel-Couraud avec lequel il exécuta et enregistra des chansons et des madrigaux de la Renaissance (Lassus, Costeley, Janequin, Monteverdi) et des œuvres contemporaines, notamment les Trois Petites Liturgies de la présence divine de Messiaen. En 1967, il fut nommé chef des chœurs de l'O. R. T. F. et, l'année suivante, il y créait l'ensemble des douze solistes des chœurs de l'O. R. T. F. avec lesquels il se consacra principalement à l'étude du répertoire contemporain. Leur répertoire comprenait, entre autres, les Cinq Rechants de Messiaen, le Dodécaméron d'Ivo Malec, le Récitatif, air et variations de Gilbert Amy, Nuits de Xenakis et la Sonate à douze de Betsy Jolas. Couraud a également enregistré des chœurs de Brahms avec l'Ensemble vocal de Stuttgart et a publié à l'intention des chefs de chœur des Cahiers de polyphonies vocales.