En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fiorenza Cossotto

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Mezzo-soprano italienne (Crescentino, près de Turin, 1935).

Elle travaille d'abord avec Paola della Torre au conservatoire de Turin, puis avec Mercedes Llopart à Milan. Entrée très tôt à la Scala de Milan (1955), elle y chante en 1958 le rôle de Musicista (Manon Lescaut) et épouse la même année la basse Ivo Vinco. Elle commence immédiatement une carrière internationale, chante à Vienne (Madalena de Rigoletto en 1958, Amneris d'Aïda en 1962), Londres (Neris dans Médée de Cherubini, en 1959) et obtient un énorme succès, tout d'abord aux Arènes de Vérone en 1960 dans le rôle d'Amneris, puis à la Scala en 1961 dans celui de Leonora (la Favorita de Donizetti). Elle se produit ensuite sur les plus grandes scènes internationales (Paris, Hambourg, New York, Vienne) et effectue des tournées en Afrique du Sud et en Amérique du Sud. Elle est considérée, en Italie, comme la plus importante mezzo-soprano de sa génération. Sa voix chaude et expressive convient admirablement à tout le répertoire italien (le Barbier de Séville, la Favorita, la Gioconda, Adrienne Lecouvreur, Norma, le Trouvère, Cavalleria rusticana) et à des rôles dramatiques comme celui de Carmen.