En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Cosset

appelé parfois Cossette ou Cozette

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Saint-Quentin v. 1610 – id. ? v. 1673).

Il fit toute sa carrière dans des maîtrises, soit comme enfant de chœur, soit comme sous-maître ou maître. À la mort de Veillot en 1643, il fut nommé chef de la maîtrise de Notre-Dame de Paris. Il démissionna de ce poste en 1646 à la suite de critiques formulées par la reine à son égard au sujet d'une mauvaise exécution d'un Te Deum. Il revint à Reims, reprenant en 1650 son poste de maître de chapelle avant d'être nommé à Amiens pour diriger la maîtrise de la cathédrale. En 1664, il était à Saint-Quentin et se consacra à la composition. L'œuvre de François Cosset, uniquement religieuse, est fondée sur une écriture en contrepoint stricte, respectant le style palestrinien, notamment, dans les huit messes pour solos et chœurs à 4, 5 et 6 voix conservées, où elle est sans accompagnement instrumental.