En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jules Combarieu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français (Cahors 1859 – Paris 1916).

Élève de Philipp Spitta à l'université de Berlin, il poursuivit ses études à la Sorbonne et soutint en 1894 une thèse sur les Rapports de la musique et de la poésie considérées du point de vue de l'expression. Professeur de musicologie au Collège de France de 1904 à 1910, il avait fondé, en 1901, la Revue d'historique et de culture musicale. Esprit scientifique, trop systématique peut-être, mais ouvert à des méthodes de travail qui, à son époque, n'étaient pas ­ en France du moins ­ d'usage courant, Jules Combarieu eut le mérite d'élargir le champ de la musicologie en lui associant d'autres disciplines telles la philologie, l'histoire des religions, l'ethnologie, la sociologie.