En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Clarke ou John Clarke-Whitfield

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste et compositeur anglais (Gloucester 1770 – Holmer 1836).

Après des études à Oxford, il partit en 1789 en Irlande, où il occupa différentes positions d'organiste et de chef de chœur (à Ludlow, Dublin et Armagh). À la suite de la révolte de 1799, il rentra en Angleterre pour y exercer, jusqu'en 1820, les mêmes fonctions au Trinity College et au Saint John's College de Cambridge, où il fut nommé professeur de musique en 1821. En 1820, il devint organiste et chef de chœur à la cathédrale d'Hereford, poste qu'il abandonna en 1832.

Musicien infatigable, Clarke est l'auteur de mélodies, de glees, d'un oratorio (The Crucifixion and the Resurrection), et surtout d'une anthologie en quatre volumes de services religieux et d'anthems (Cathedral Music). Il a publié, en outre, un recueil de trente anthems de maîtres contemporains, et a effectué de nombreux arrangements, en particulier des œuvres de Haendel.